Tuer.

Publié le par Adora


Toi, et ton cauchemar, vous vous approchez avec brutalité, et avec méchanceté, de moi.

Toi et la tribu de tes dents, vous faites claquer l'air autour de moi et mangez le bout de chacune de mes peaux.

J'ai disposé trois vaporisateurs de gaz meurtrier - triangulation de la matière - à intervalles réguliers, de ton crâne nerveux.

Deux variateurs - lumière menaçante et les mains de la tribu des mes enfants alliés.

 

Je suis. Un vêtement de la longueur de la nuit. Armée jusqu'aux dents d'un regard qui suscite (une simple vengeance).

Fausse-nuitée et la tribu des enfants-cinglés ont chacun une poignée de poudre dans leur poche.

Ils ont l'instrument de bois et le rat mort près à déchaîner l'im-pos-si-bi-li-té.

Fausse-nuitée et la tribu des Petits combatteront jusqu'à demain. 

Ils s'acharneront contre...

 

Néant et le Combattant-nuage s'arment de "nous-sommes-la-Voie" et prennent à la Raison son sceptre sobre.

Ils combattront avec retenue et coups-bas.

Retenue déchaîne les foudres de Fausse-nuitée-et-la-tribu-des-pétards : ils combatteront jusqu'à demain le...

 

Néant. Et le Combattant-nuage qui met son Néant autour de lui quand c'est avec la Raison qu'il frappe sur Fausse-nuitée.

Aouuuuuuuu !

Cris déchaînés de ces enfants qu'il s'agit de calmer : nous mordroooooons ! Aouuuuuuuuu !

 

C'est la victoire de Fausse-nuitée qui fera sa mort. Sa propre mort.

Aouuuuuuuuuuuuuu !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article