Épilepsie.

Publié le par Adora

Vers 8h10. Entrant lycée.

 

Les arbres autour de moi se sont emplis de printemps.

La lumière est devenue une intention, une couleur pensante tirant toute chose vers ce qui n’est pas visible, ce qui enserre ton estomac pour lui montrer la beauté sensible. Le doré de cuivre a mis au haut des arbres le souvenir de ton école d’avant, les rites de l’été projetés tout contre le feuillage et le sol laid lien au réel absolument laid. C’est peut-être le réel, le fond, qui tapisse le fond de toi de douleur vive. L’environnement est un autre. Un autre paysage recouvre la vision, projeté sur lui ses sensations.

Commenter cet article