Terreau

Publié le par Adora

 

Elle apprend : c'est au carrefour de ses cuisses que cela tremble lors de la terreur.

Là où le mangeur de raison s'empêche lui-même de respirer. Avec ses deux mains propres il se condamne.

Quand ceci devient un chemin, l'ouverture vers ce qu'il ne faut pas, les toutes petites cordes aves un tout petit

crochet au bout. Quand son corps prend une direction, son corps Babel et les millions de cordes qui tirent vers la

gauche. Elle met : ses mains dans son ventre et pousse les entrailles vers le bas. Pousse très fort pour que cela sorte

et racler surtout, mais : cela se tasse, le bas de son ventre est absolument scellé. On n'en sort pas. Vous les

animaux qui vous réveillez on ne peut que vous écraser vous dites : il n'y a pas de sortie par là, Enfant, c'est

absolument scellé. Ils le disent gentiment et avec l'alliance des habitants de la terre des forêts. On les écrase et avec

les mains qu'elle met dans son ventre pour pousser elle tasse la terre tout contre le fond de son ventre sans issue. 

Elle appelle : mets-toi là. Je te prends dans ma bouche, je t'avale, tu écarteras les membres et de tous les côtés tu

pousseras. Tu es l'homme aux cinq membres et tendu, la terre tu tasses contre les bords du ventre. 

On n'en sort pas. Tu te nourriras des petits grains de terre que tu mâchouilleras comme un héros dans mon ventre

tendu.

redon esprit foret

Mangeur de raison et l'alliance des habitants de la terre des fôrets.

 

Commenter cet article