Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"nocturne"

Une rue dans. (on se croirait au pays des merveilles) Le bruit de centaines de gouttes d'eau écrasées (coincées entre la pierre/le plastique) Nous avons le temps et le regard dans les poches. Le noir et le crème tendre qui découpe. Le velours cotelé les...

Lire la suite

Nous ne renverserons pas le lait.

Ton corps dans ce qui avance tout seul, par accident. Post liquide répandu. Nous n'avons pas renversé le lait mais le glissant des gorges (...) rouge. Petite scène et le lieu - vitrines. La lumière - un train. Dans le noir. Le sursaut du son rétréci fait...

Lire la suite

la tête dormir et les. nuit.

Ils ont célébré un certain instant – leurs mains jointes –et. L’œil en forme de l’aube imaginée/seulement. Le soir doucement oh. Oh le. Oh. ce qui doucement se. Ils n’étaient pas là tous les deux pourtant. à regarder plusieurs fois (la tête en bas) ces...

Lire la suite

redondances

LA RÉVERBÉRATION ORGANIQUE. LE BALANCEMENT TRISTE D'UN ÉTÉ NÉON POUR VAINCRE LA NUIT. LE FEUILLAGE EN BLANC. UN PROJECTEUR POUR FAIRE LE PLASTIQUE VERT EN NÉGATIF. UN SABBAT. LES FORMES DÉCOUPENT LE SOIR. LA VOIE LACTÉE SE TEINTE DE L'AMBITION D'UN JEUNE...

Lire la suite

Pathie.

C'est inacceptable inadmissible et pourtant. Faire gonfler les chairs masculines nous a valu un châtiment doré comme les insectes. Les cernes et les dents. Le regard. Sympathie. Ca te va mieux - horreur. Je ne voulais pas et ce tapis déroulé - quelque...

Lire la suite

Campagne.

Ils se prirent par la main et se mirent à chanter silencieusement. Ils marchèrent sur la pourpre – ils marchèrent pour le vent. Ils s’en furent sur les marches. Ils allèrent pieds nus sur les planches de bois. Mou. Maintenant il dort. La pourpre plein...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>