Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Axolotl

AXOLOTL, Julio Cortazar, 1959 Il fut une époque où je pensais beaucoup aux axolotls. J'allais les voir à l'aquarium du Jardin des Plantes et je passais des heures à les regarder, à observer leur immobilité, leurs mouvements obscurs. Et maintenant je suis...

Lire la suite

Latitude et le bois.

Tu bloques. Tu bloques. Chacun sa chacune et l'écho d'un réel-réel doublement réel. Tes mains ont pris mon esprit et l'on posé dans cette cage des mercredis après-midi - refuge des douleurs. Lys et son angoisse bloquent. Bloquent. Toi des lys plein le...

Lire la suite

Leurs yeux.

La petite se ramène avec l'ultra visqueux dans les mains. Fais-voir c'est un escargot. Un demi escargot - avec une lame et la dextérité improbable d'une dame de trois fois l'âge elle a servi un demi escargot. Les escargot de la naissance de monde se retournent...

Lire la suite

L'ase.

A manger calme grandiose la lune et les gouttes. Les lunes. Grand oiseau (le c.) marche et de sa main gratouille l'encre blanche sur les dans le bois À trois reprises le Sacageur nonchalent à frotté le bois plissé la rivière assassiné leurs billes noires....

Lire la suite

C'est l'or

C'est une machine à (cela qu'actionnent ce tas de minuscules raclures) à redresser le dos à (cela que font avec les yeux plissés la crème des nains) mettre dans (j'ai cru que ma grand-mère était morte) les poches la (le bois) baguette en C'est un acide...

Lire la suite

Noux.

Une bande de crânes dans l'oreille les os dans les jambes et la peau blanche cette petite-là prend à pleines mains s'entoure du voile d'or. Les dents et petits ronds le voile et le futur. La compagnie du lierre regarder les rideaux. Se mettre dans l'herbe...

Lire la suite

Dignitas

Dignitas et une seconde de ces autres armées mènent (en bras) - lécher toutes ces langues Et cheminer ainsi (les mains pleines) (sources - et - renverser) Dignitas et une seconde moitié de ces prunes-là se prennent à (le cou, les.) Mettre là ce fer bien...

Lire la suite

Bras.

Source de ce qui fractionne. Rend liquide (et de ces couleurs haïes) les payages intérieurs. Toi qui compartimentes et égares "ce-qui-se-tient". Ce-qui. Autour de toi la cause. Ce-qui. Le léger-trop léger. Qui pénètre. Source de ce qui aimante : à côté-trop...

Lire la suite

Tuer.

Toi, et ton cauchemar, vous vous approchez avec brutalité, et avec méchanceté, de moi. Toi et la tribu de tes dents, vous faites claquer l'air autour de moi et mangez le bout de chacune de mes peaux. J'ai disposé trois vaporisateurs de gaz meurtrier -...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>