Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Automnes

Tiens voici l'hiver. Leurs tendres lances et l'amour lent des larves rosées. La pêche a pourri tombe par-dessus mon épaule. Les lignes de tout tristement chuchotent l'hiver est là. Au printemps sec et mourant mon corps sur le banc a attendu le printemps...

Lire la suite

Les grains s'ajoutent aux grains

"A et A entrent ensemble. Il s'agit d'accueillir l'immensité. Assises toutes les deux dans la forêt tirent chacune sur une corde en or. Le rideau. Ah tant de." Chacune sur un matelas sans drap les tuyauteries l'une les yeux contre le lin l'autre yeux...

Lire la suite

ri.

Marche sans sous les arb nu. sans, sous les, se sou. le, viens. "quand ils prenaient le violet et le balançaient dans l'air" Amè. et ces en. tr. nous mangions le tu di. As fait voir m. les [ss] qui soufflent dans tes oreilles le soulèvement une ph. de...

Lire la suite

Miennes.

Trois tristesses distinctes et leur enfant. Trois graines du fruit passion sur la table. Trois enfants leur tristesse même. Nous n'avons même pas. Nous n'avons même pas. Nous n'avons même pas. Tu n'as m. Nous n'y sommes même pas allés. Nous n'avons même...

Lire la suite

nuits

Ses dents de lapin. Ses dents de lait. Elle trouve qu'elle ressemble à un cheval de la lune. Anima est accrochée à ses dents de devant. Elle se brandit elle-même, une dent dans chaque main.

Lire la suite

Beach Rescuer.

Le mouton s'effraie lui-même et la moitié du coeur de l'autre. Tu cours dans l'enclos - il n'y a pas de panique. Tu te regardes toi-même plein de la trace de leurs dents ils reniflent tes brûlures ils lèchent le sel. Le prince se vêt du ridicule. Il a...

Lire la suite

IV -

La voilà ses poings dans le vide cette Anima que l'on vient de secouer très fort. La voilà - toutes ces feuilles contre la joue - à voir un demi quart de portion du monde par demi seconde. Ils se mettent tous autour d'elle. Ceux-là façonnés. Tous les...

Lire la suite

III -

Adora lance un bonbon en l'air - à l'attention d'Anima qui le saisit à la volée, entre ses dents. Quand elles vivaient là où il fait chaud elles s'y entraînaient une heure par portion de jour. Adora avait dit je te garde près de moi si tu es l'animale,...

Lire la suite

II -

Elles sont sur le chemin. Adora regarde ses pieds ses chaussures les belles chaussures de beau cuir. Anima regarde en l'air la griffure des branches sous le ciel au-delà du ciel. Ou peut-être le contraire. Droit devant elles regardent la fin du chemin...

Lire la suite

I -

Partie comme une folle sur la route il y a une Anima animale qui galope pieds nus - le vent renverse chacune des choses qui n'est pas soudée à ses os elle frotte ses mains contre les branches, se fait de petites rayures - dans ses paumes le souvenir de...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>