Miennes.

Publié le par Adora

 

Trois tristesses distinctes et leur enfant.

 

Trois graines du fruit passion sur la table.

 

Trois enfants leur tristesse même.

 

 

Nous n'avons même pas.

Nous n'avons même pas.

Nous n'avons même pas.

 

Tu n'as m.

 

Nous n'y sommes même pas allés.

Nous n'avons même pas vu.

Nous n'avons m.

 

Elle s'en va changer de chaussures elle revient

la fête est finie.

 

 

C'était un de ces seuls moments quand il rentre du travail la f. est f.

 

 

D'attendre un train.

 

 

Quand elles partiront nous irons au parc

mais

quand elle part il est l'heure d'aller au lit.

 

 

Nous haïssons cette

 

qu'il nous est défendu de connaître.

 

 

Qui prend toute la lumière ! s'exclament hurlent se tordent dans leur tristesse les trois (un) enfant(s).

 

Trois enfants une graine chacun 

une graine simple

une graine double

une graine pas.

 

Le fruit passion et la maladie qu'il contient

 

trois scarabées 

 

Une charlotte et la présence rosée devant le miroir.

 

Tout ce noir qui filaments de

sortent de

ta tête

ces cheveux noirs mouillés trempé balancés sur le papier

toutes ces taches

le papier qui meurt pour toujours

avec tes cheveux

noirs si trempés

si longs

qui se détachent

 

j'en ai dans sa bouche de tes cheveux

j'en ai dans sa bouche

j'en ai dans sa bouche

 

ils sortent de sous ses doigts quand "il est l'heure"

 

 

ils étranglent un peu 

entre chacune de tes dents un filament

tu saignes

les aphtes

 

 

la pelote dans la gorge

les cheveux

 

 

tu les perdras tous

 

 

dans ma baignoire

 

 

 

tes cheveux penchés en avant 

ils sont pleins de

pleins d'alcool

qui fait mal dans ma

gorge

 

 

trois goutes de l'essence dans l'oeil des enfants

trois goutes du rhum dans la bouche des enfants

 

 

ils dessinent sur ma

sur sa peau des cicatrices noires

 

le négatif tu as mangé la lumière

les labyrinthes vivants sur son torse

tes cheveux

 

 

un entre les orteils

c'est

 

 

horrible ces filaments morts

ces petits cadavres en

mort matière morte de la mort

tous ces morts sur ton

sur ton

tu m

cela qui

tu mort

de ton crâne la mort

lance en Terre son voile filamenteux 

et pénètre les

 

nos

 

son son le mien ton cette soeur

ma soeur aux reflets rosés si l'on

cette charlotte

et les ustensiles anciens

 

 

l'encre dans l'eau

l'encre noire dans

la

mou

leurs danses

 

ouvrir

 

 

sous

 

 

 

le négatif le

pétrole

 

 

opaque nous sommes

dans le lait ouvrir savions

 

sur les

dents

 

 

ouvrions les yeux

 

 

 

mis l'encre 

 

je jouais avec la peinture

 

 

 

tu l'as

 

 

mise

 

jouais.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article